Archives de la catégorie ‘Personnages’

« N’oubliez pas la musique. Nous, on ne l’oublie pas. » Sa musique, Jimi Hendrix en parle avec passion dans Mémoire d’outre-monde et il faudrait être sourd pour l’oublier. Dans cette « autobiographie posthume » faite d’extraits d’interviews, de lettres, de chansons ou encore de poèmes, le musicien évoque les thèmes qui l’inspirent, les motifs qui l’attirent…

Grâce au travail de Peter Neal et Alan Douglas, on découvre l’autre face de ce Guitar Hero : le musicien passionné, mais réfléchi, et le poète qui veut révolutionner la musique. Loin du drogué qui brûle ses guitares sur scène, c’est l’artiste rêveur qui se recompose sous nos yeux.

On suit la carrière d’Hendrix de ses débuts faits de galère et de misère jusqu’à sa mort, côté coulisse. Il y évoque tout. C’est la musique qui est au coeur de ce livre. Car la vie de Jimi Hendrix y était destinée toute entière. A de nombreuses reprises, l’artiste regrette de ne pas pouvoir travailler plus sur sa musique. On croise aussi d’autres grands noms du rock. Eric Clapton, dont Hendrix dit tout son respect, Bob Dylan, dont le talent de poète est jalousé.

(suite…)

Cette semaine, encore et toujours plus de duos qui ont fait la légende du rock… Cette fois avec des groupes qui font partie des classiques du rock. Je remercie particulièrement un twittos qui a pas mal participé à la construction de ce second volet : MusicMan. Je vous invite à le suivre si vous avez Twitter, ça vaut le coup si vous êtes vous aussi passionné de rock.

On commence avec un de ses rois, Chuck Berry sur « Rock’n’roll Music » avec la tigresse Tina Turner.

Autre collaboration de prestige, toujours avec Tina Turner : « Brown Sugar » des Rolling Stones.

Mick Jagger, le temps d’une chanson, s’est aussi associé à David Bowie pour une reprise de légende : « Dancing in The Street. » Cette fois, j’ai choisi une version studio qui résume bien la complicité des deux artistes sur un clip 100% improvisé. Ils ont passé quatre heures à enregistré le morceau dans les studios Abbey. Ils se sont ensuite dirigés vers les docklands de Londres pour réaliser ce clip :

(suite…)

Il y a des groupes et chanteurs de légende. De temps en temps, ils décident de faire un morceau ensemble. Cette semaine, je vous propose des duos de légende qui m’ont particulièrement marquée.

On commence avec le Boss Bruce Springsteen invité par les Irlandais de U2 pour « I Still Haven’t Found What I’m Looking For. » Des dizaines de versions existent, j’ai choisi celle au Madison Square Garden, avec un joli discours de Bono en introduction sur ce qu’est vraiment le rock’n’roll :

Autre duo au sommet, en France cette fois : Noir Désir et Alain Bashung pour une reprise de « Volontaire »

Parmi les géants du rock, on ne peut pas oublier Eric Clapton et son don pour la guitare. Lorsqu’il s’associe à BB King, ça fait des étincelles. Ils ont enregistré un album ensemble, Riding with the KingMais je vous propose une version live de légende sur « Rock Me Baby » du roi du Blues.

(suite…)

Le punk et la mode, c’est toute une histoire qui remonte à longtemps. Inspirations punk ou carrément adaptation du punk à la haute couture, l’association est à chaque fois réussie. Cette collaboration fructueuse reprend pour l’automne 2013, notamment avec la marque Benetton, qui a lancé une campagne de pub très orientée punk. L’association punk et mode est relativement simple : prendre des pièces classiques de la tendance punk et les adapter au prêt-à-porter ou la haute couture (ici le motif tartan). C’est le credo de Uniters Colors of Benetton pour l’automne-hiver 2013… mais pas seulement!

(suite…)

Le 19 août 213, Deezer fait un joli cadeau à ses abonnés : l’album de Franz Ferdinand, Right Thoughts, Right Words, Right Action  est en écoute une semaine avant sa sortie. L’occasion rêvée de vérifier si toute cette attente était justifiée.

Franz Ferdinand n’a pas sorti d’album depuis 2009. L’annonce d’un nouvel opus a généré une vague d’enthousiasme chez les fans. Autant dire qu’avec Right Thoughts, Right Words, Right Action le groupe écossais ne déçoit pas. Alex Kapranos et ses comparses proposent une ambiance pour chaque morceau (10 au total). L’album est court, mais rien n’est à jeter : ces 35 minutes sont très bien utilisées et nous offrent un retour aux sources du groupe. Seul reproche : on n’entend pas assez la voix pure d’Alex Kapranos.

(suite…)

N’avez-vous jamais rêvé de vous habiller comme Michael Keaton dans Beetlejuice? De vous vêtir à la mode « Tim Burton », à savoir un look rock, décalé à dominante noir et blanc?

Je vous présente une amie, Charlène (également bloggeuse sur Sugar Town). Elle a acheté un pantalon rayé – très tendance – et mis un joli chapeau qui m’ont beaucoup fait penser à Beetlejuice:

Cette association « noir et blanc » avec quelques accessoires rétro décalent un peu le look rock… vers quelque chose de plus baroque (le camée et le chapeau). Autrement dit, l’esprit Tim Burton!

Je vous laisse profiter du résultat:

Photos: A. Vaugrente

Modèle: C. Amiard

Steven Tyler, chanteur d’Aerosmith

Steven Tyler confirme l’adage  « Sexe, drogue et rock’n’roll. » Dans l’émission australienne 60 Minutes du 24 février 2013, il est revenu sur sa consommation de drogues:  » J’ai probablement dépensé cinq à six millions de dollars. […] On peut aussi dire que j’ai sniffé la moitié du Pérou. »

Le chanteur était invité avec Joe Perry, son acolyte d’Aerosmith, avec qui il formait les Toxic Twins (les jumeaux toxiques). Il a déclaré à ce sujet: « Nous sommes toujours toxiques. On s’engueule toxique et on joue toxique. »

Steven Tyler sniffait de la cocaïne, ce n’était pas un secret. Dans son autobiographie Does the Noise in My Head Bother You? (Est-ce que le bruit dans ma tête vous dérange?) en 2011, il chiffrait sa consommation à 20 millions de dollars.

Tyler est l’exemple même du rockeur junkie. Pendant ses concerts depuis 1970, il avait même une « pharmacie » remplie de cocaïne. Jusqu’à 2009, il a enchaîné les cures de désintoxication. Il serait sobre depuis 20 ans. Il a expliqué son entrée en cure en 2009 pour éviter les complications liées aux médicaments qu’il prenait après une opération.

Pour les médias people, c’est une aubaine. Mais ce n’est pas vraiment une surprise. Sur Twitter, on ironise, on relativise ou on profite de l’annonce pour révéler ses penchants personnels… en toute légèreté.

Dernière actualité en date pour le chanteur d’Aerosmith et son « toxic twin » Joe Perry: ils ont rejoint le Hall of Fame des auteurs-compositeurs aux Etats-Unis le 22 février 2013.

Steven Tyler a déjà fait parler de lui en 2012 lorsqu’il a rejoint le jure d’American Idol, l’équivalent de notre Nouvelle Star. Il s’était travesti pour simuler une audition.   Aerosmith a aussi sorti un album en 2012, Music from Another Dimension!