Archives de la catégorie ‘Légendes’

Les ballades rock, les chansons énergiques ou de rupture… Quel groupe n’a pas un jour consacré une chanson à un prénom ? Les plus grands artistes de rock s’y sont collés, que ce soit le King Elvis Presley, les infatigables Rolling Stones ou des Guitar Heroes comme Eric Clapton ou Jimi Hendrix.

Je vous propose cette semaine une playlist qui regroupe 20 morceaux de rock qui célèbrent un prénom, en français ou en anglais. On y retrouve des grands noms du rock et des moins célèbres. Et une attention toute particulière pour le regretté Alain Bashung et ses deux morceaux les plus connus, Gaby oh Gaby et Osez Joséphine. Enjoy!

« N’oubliez pas la musique. Nous, on ne l’oublie pas. » Sa musique, Jimi Hendrix en parle avec passion dans Mémoire d’outre-monde et il faudrait être sourd pour l’oublier. Dans cette « autobiographie posthume » faite d’extraits d’interviews, de lettres, de chansons ou encore de poèmes, le musicien évoque les thèmes qui l’inspirent, les motifs qui l’attirent…

Grâce au travail de Peter Neal et Alan Douglas, on découvre l’autre face de ce Guitar Hero : le musicien passionné, mais réfléchi, et le poète qui veut révolutionner la musique. Loin du drogué qui brûle ses guitares sur scène, c’est l’artiste rêveur qui se recompose sous nos yeux.

On suit la carrière d’Hendrix de ses débuts faits de galère et de misère jusqu’à sa mort, côté coulisse. Il y évoque tout. C’est la musique qui est au coeur de ce livre. Car la vie de Jimi Hendrix y était destinée toute entière. A de nombreuses reprises, l’artiste regrette de ne pas pouvoir travailler plus sur sa musique. On croise aussi d’autres grands noms du rock. Eric Clapton, dont Hendrix dit tout son respect, Bob Dylan, dont le talent de poète est jalousé.

(suite…)

Noël approche, on n’a toujours pas les flocons mais on a eu droit aux chants de Noël. Tino Rossi, Dean Martin et autres Frank Sinatra vous ont saturé les oreilles ? Ici, on vous propose du rock et uniquement du rock pour fêter le 25 décembre ! Au menu : du classique, du nouveau et de l’expérimental. Accrochez vos bonnets, c’est parti pour un top de Noël qui envoie du lourd !

La chanson de Noël, dans le monde anglo-saxon, c’est une tradition. Et de très grands noms s’y sont prêtés avec réussite. On commence par la plus classique, Merry Christmas Baby reprise par Chuck Berry

John Lennon est le titulaire de la chanson de Noël la plus populaire avec Happy Christmas (War Is Over) qui dénonce la guerre du Vietnam.

The Ramons remportent la palme de la chanson la plus punk et pacifiste pour Noël : Merry Christmas (I Don’t Want To Fight Tonight).

(suite…)

Les plus belles reprises rock sont de retour. Cette fois-ci, j’espère vous faire découvrir des pépites de tous horizons, dans l’ordre chronologique. Enjoy!

On commence avec une reprise dont on a souvent oublié que c’en était une : Louie Louie des Stooges, ici en live. Mais à l’origine, il s’agit d’une chanson de Richard Berry, également reprise dans un registre plus 60s, mais tout aussi savoureux ! C’est donc deux reprises pour un même titre que je vous propose.

Iggy and The Stooges

The Kingsmen

Restons dans les années 1960 avec une reprise du tube planétaire I Can’t Get No (Satisfaction) des Rolling Stones par le roi de la soul, Otis Redding.

(suite…)

Cette semaine, encore et toujours plus de duos qui ont fait la légende du rock… Cette fois avec des groupes qui font partie des classiques du rock. Je remercie particulièrement un twittos qui a pas mal participé à la construction de ce second volet : MusicMan. Je vous invite à le suivre si vous avez Twitter, ça vaut le coup si vous êtes vous aussi passionné de rock.

On commence avec un de ses rois, Chuck Berry sur « Rock’n’roll Music » avec la tigresse Tina Turner.

Autre collaboration de prestige, toujours avec Tina Turner : « Brown Sugar » des Rolling Stones.

Mick Jagger, le temps d’une chanson, s’est aussi associé à David Bowie pour une reprise de légende : « Dancing in The Street. » Cette fois, j’ai choisi une version studio qui résume bien la complicité des deux artistes sur un clip 100% improvisé. Ils ont passé quatre heures à enregistré le morceau dans les studios Abbey. Ils se sont ensuite dirigés vers les docklands de Londres pour réaliser ce clip :

(suite…)

Il y a des groupes et chanteurs de légende. De temps en temps, ils décident de faire un morceau ensemble. Cette semaine, je vous propose des duos de légende qui m’ont particulièrement marquée.

On commence avec le Boss Bruce Springsteen invité par les Irlandais de U2 pour « I Still Haven’t Found What I’m Looking For. » Des dizaines de versions existent, j’ai choisi celle au Madison Square Garden, avec un joli discours de Bono en introduction sur ce qu’est vraiment le rock’n’roll :

Autre duo au sommet, en France cette fois : Noir Désir et Alain Bashung pour une reprise de « Volontaire »

Parmi les géants du rock, on ne peut pas oublier Eric Clapton et son don pour la guitare. Lorsqu’il s’associe à BB King, ça fait des étincelles. Ils ont enregistré un album ensemble, Riding with the KingMais je vous propose une version live de légende sur « Rock Me Baby » du roi du Blues.

(suite…)

Les rois du rock est une petite pépite, tant par sa taille que par son contenu. Très court, le livre raconte l’itinéraire d’un passionné du rock, Thierry Pelletier. Aucune prétention dans ces extraits de vie : l’auteur les raconte tels qu’il les a vécus, sans souci du style. On y retrouve un langage savoureux à travers les galères d’un homme qui semble ne pas vouloir vieillir. Il narre sa vie comme il l’aurait fait au coin d’une table.

« Tout autant que le rock’n’roll, je nourrissais une appétence certaine pour le bordel, les états de conscience modifiée, et j’étais fasciné par la violence, » écrit Pelletier. Il est vrai que sa vie illustre bien le fameux slogan « Sexe, drogues et rock’n’roll. » C’est peu de dire qu’il se l’est approprié. Abus d’alcool et de drogues, bagarres après les concerts, zonage entre amis… Avec ses histoires de banlieusard, Thierry Pelletier nous fait vivre – ou revivre selon les âges – une période pour le moins savoureuse : les années 1980 et les différents mouvement rock… par la petite porte.

(suite…)