Les rois du rock de Thierry Pelletier

Publié: 27 octobre 2013 dans Légendes, Livres
Tags:, , , , , , , , ,

Les rois du rock est une petite pépite, tant par sa taille que par son contenu. Très court, le livre raconte l’itinéraire d’un passionné du rock, Thierry Pelletier. Aucune prétention dans ces extraits de vie : l’auteur les raconte tels qu’il les a vécus, sans souci du style. On y retrouve un langage savoureux à travers les galères d’un homme qui semble ne pas vouloir vieillir. Il narre sa vie comme il l’aurait fait au coin d’une table.

« Tout autant que le rock’n’roll, je nourrissais une appétence certaine pour le bordel, les états de conscience modifiée, et j’étais fasciné par la violence, » écrit Pelletier. Il est vrai que sa vie illustre bien le fameux slogan « Sexe, drogues et rock’n’roll. » C’est peu de dire qu’il se l’est approprié. Abus d’alcool et de drogues, bagarres après les concerts, zonage entre amis… Avec ses histoires de banlieusard, Thierry Pelletier nous fait vivre – ou revivre selon les âges – une période pour le moins savoureuse : les années 1980 et les différents mouvement rock… par la petite porte.

On y croise des personnages familiers (les Wampas) ou moins (certains groupes dont je n’avais jamais entendu parler). Ils se mélangent tous avec saveur autour du jeune Pelletier. Ce sont surtout des inconnus que l’on croise, qui nous font vivre la petite épopée derrière la grande époque des années ’80. Les rois du rock c’est moins de 200 pages qui nous font vivre à un rythme effréné l’existence d’un homme lambda qui traverse les décennies avec le même appétit pour la vie. Rien ne l’arrête.

On est loin du cliché du rockeur qui brûle la vie par les deux bouts, même si on retrouve un peu de cette idée chez Pelletier. Il ne cherche pas à se glorifier. Il n’a pas tout vu, tout vécu : il nous propose simplement de partager un peu de sa vie. Elle n’est pas glamour, mais elle est aussi savoureuse que celle d’une rock star – les paillettes en moins.

Les illustrations qui accompagnent le récit – photos d’archives ou dessins – sont aussi agréables que le récit lui-même. Les looks et les situations font rêver lorsqu’on n’a pas vécu cette époque. J’ai particulièrement apprécié cet apport qui nous plonge dans l’univers de Pelletier. Pour moi, enfant des années 1990 qui n’ai aucun référent en la matière, c’était une autre entrée dans le livre.

J’ai parcouru Les rois du rock avec le sourire, et le plaisir de découvrir un autre côté des années ’80. Non, les punks ne sont pas toujours bourrés d’idéologie. Certains étaient même tout sauf politisés. Ce que nous montre Pelletier, c’est la vie, la vraie. Les galères derrière la drogue, les petites magouilles pour arriver au concert, les bleus et les coquards derrière les bagarres.

Pas de fard dans ce livre. On finit même avec une petite amertume en arrière gorge lorsqu’il évoque ses anciens compagnons de galère : certains morts jeunes, d’autres rattrapés par leurs excès. On se dit finalement qu’on a de la chance qu’il ait vécu pour partager ses anecdotes.

Pour les intéressés, la bande originale du livre est disponible pour 7€ chez La Distroy : Moonshiners, les Daltons ou Witches Valley vous font vivre une autre facette du punk. Les rois du rock est publié par les éditions Libertalia et coûte 8€. Vous pouvez aussi retrouver Thierry Pelletier avec La petite maison dans la zermi qui relate son aventure d’éducateur.

L’auteur

Thierry Pelletier est chanteur, musicien et travailleur social. Au-delà de son métier d’éducateur, il a participé à Siné Hebdo et a animé le blog « La France de tout en bas » avec Libération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s