Le punk et la mode, c’est toute une histoire qui remonte à longtemps. Inspirations punk ou carrément adaptation du punk à la haute couture, l’association est à chaque fois réussie. Cette collaboration fructueuse reprend pour l’automne 2013, notamment avec la marque Benetton, qui a lancé une campagne de pub très orientée punk. L’association punk et mode est relativement simple : prendre des pièces classiques de la tendance punk et les adapter au prêt-à-porter ou la haute couture (ici le motif tartan). C’est le credo de Uniters Colors of Benetton pour l’automne-hiver 2013… mais pas seulement!

Saint Laurent, Alexander Wang, Vivienne Westwood ou Gareth Pugh utilisent tous les codes du style punk pour les détourner. L’année 2013 est « punk » en termes de modes. Rien que chez Saint Laurent, les deux nouvelles égéries incarnent ce changement d’orientation stylistique : Marilyn Manson pour les hommes, Courtney Love pour les femmes.

Pour les puristes, le mélange prêt-à-porter et punk va à l’encontre de la philosophie punk. A l’origine, dans les années 1970, le « Do It Yourself » (Fais-le toi-même) était au coeur du mouvement. En termes de mode, il s’agit de retourner les codes vestimentaires et de verser dans l’agressif (couleurs, coupes)… bref tout porter sauf du noir et blanc!

Il existe pourtant trois stylistes punk dans le paysage de la haute couture : Vivienne Westwood, Alexander McQueen et Jean-Paul Gaultier, les « enfants terribles de la mode. » Créations excentriques qui mêlent des influences rock et ethniques, des personnages qui se démarquent… Les trois créateurs utilisent des pièces phares de la culture punk : clous, tartan, cuir, tatouages et déstructuration. On retrouve même l’esprit « Do It Yourself » dans la structure des vêtements.

Vivienne Westwood, Alexander McQueen, Jean-Paul Gaultier

Vivienne Westwood se distingue résolument. Mariée au manager des Sex Pistols dans les années 1970, elle ouvre à Londres une boutique (« Sex ») destinée aux punks. Elle devient l’incarnation de la mode punk, et elle est toujours considérée comme une icône. Elle a réussi à s’imposer dans le monde de la mode au sens large tout en gardant une identité particulière et un ton résolument punk. Elle se revendique toujours adepte du Do It Yourself.

Jean-Paul Gaultier, cette année encore joue la carte de la déstructuration et de la couleur. On peut le considérer, avec Vivienne Westwood, comme le coeur du punk en haute-couture.

Des noms célèbres comme Marc Jacobs ou John Galliano se sont aussi essayés au punk, avec moins de succès et de persistance.

Les grands noms de la mode se réapproprient le punk. Première conséquence – la bonne : le mouvement revient à la mode. Deuxième conséquence – moins bonne : les pièces classiques deviennent hors de prix parce que tendances. Un T-shirt abîmé ou une jupe déchirée à plus de 100€ vont à l’encontre de l’idéologie punk… et même Vivienne Westwood n’y échappe pas. Suivons donc les conseils de cette dernière : « N’achetez rien, fabriquez tout! »

Publicités
commentaires
  1. Annawenn dit :

    Il y a quelques petits look sympa 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s