Entre le 8 juillet et le 13 juillet, la Mairie du 3ème arrondissement de Paris a organisé un festival 100% en partenariat avec OuïFM: le Festival Soirs d’été du 3ème. Cette année encore (le festival existe depuis 16 ans), de très bonnes surprises étaient à l’affiche. Pour l’occasion, la place de la République s’est transformée en salle de concert à ciel ouvert.

Le coup d’envoi de cette semaine de concerts à République a été donné par Philippe Manoeuvre. L’ambiance était lancée. Le groupe belge Puggy est entré sur scène juste après. Autant vous dire que je n’ai pas été déçue par la performance. Les meilleurs morceaux du groupe ont été joués, retravaillés. La performance sur scène était tout simplement incroyable! Surtout lorsque le public a chanté « When you know » en réponse au groupe. Un moment magique.

Autre agréable surprise : lorsque la place a chanté « Un homme presse » (Noir Désir) en attendant l’installation de Jake Bugg.

La soirée du 8 juillet était au niveau de la place de la République : Jake Bugg et les Babyshambles ont suivi. Petite déception du côté de Jake Bugg, pas assez présent à mon goût. On sentait sa jeunesse et sa – relative – inexpérience de la scène. Heureusement, Pete Doherty et ses Babyshambles (très en forme) étaient là pour assurer le show en fin de soirée.

Les Babyshambles (©Cédric Pinchon)

Soirée tout aussi chaude le mardi 9 juillet avec au programme : The Popopopops, Deportivo et Biffy Clyro. N’étant pas fan du groupe rennais The Popopopops, je préfère m’abstenir. En revanche, les français de Deportivo étaient très en forme et ont bien chauffé le public qui n’attendait que le groupe écossais Biffy Clyro. Une bonne ambiance, des chansons bien retravaillées pour  Deportivo. Clou de la soirée : Biffy Clyro qui avait visiblement attiré son groupe d’amatrices (et d’amateurs, bien qu’on les entendait moins). Arrivés torses nus, slim et chaussures, ils ont tout de suite réchauffé la place de la République… en parlant français! Aucune déception pour le concert : la musique était bonne, le chanteur excellent… mais il fallait aimer les torses velus (eh oui, j’ai un peu de mal avec les poils).

Deportivo en live aux Soirs d’été

Mercredi 10 juillet, c’est une série du tonnerre qui a enflammé la place de la République. Le groupe français Granville a entamé la soirée avec une musique qui a doucement mis l’ambiance. Sans doute souhaitaient-ils économiser l’énergie du public pour les Naive New Beaters qui ont pris le relais. La place de la République était tout simplement blindée… et survoltée. Le groupe parisien a mis le feu. Musique déjantée, show sur scène… tout était là pour faire danser le public… qui a magnifiquement chaloupé sur La Onda.

Mention spéciale aux jeunes femmes qui ont jugé bon de grimper sur les épaules de jeunes hommes musclés : voici ce qui se passe derrière elles :

Pour finir la soirée, les anglais de Bastille. Une voix d’or, un public surexcité (principalement féminin, il faut le souligner) et une reprise – surprise ) de Rythm of the Night en fin de session. Magique.  Avec une pensée pour la coiffure improbable et résistance du chanteur Dan Smith.

Bastille en concert aux Soirs d’été (Dan Smith à gauche)

Le jeudi 11 juillet, soirée un peu plus calme musicalement parlant, toujours aussi chaude dans le public. Boulevard des Airs a lancé la soirée avec une ambiance un peu plus fanfare. Plutôt agréable pour entamer la soirée. Jil is Lucky a suivi, tant bien que mal, puisque Jil avait le genou sous attelle. Je les avais vu quelques mois plus tôt à Sannois (95), dans une petite salle et j’étais plus satisfaite. Même si le groupe a mis l’ambiance, je garde le sentiment que leur musique se prête plus aux salles réduites… Tété a pris le relais pour clore la nuit de concert avec une grande classe, il faut le dire! Il s’est même autorisé un bain de foule.

Tété (en arrière plan) aux Soirs d’été

Vendredi 12 juillet, une bonne découverte : Colours in the Street, propulsés par Ricard Live SA. Ont suivi Rachid Taha, le roi du mélange rock et raï, ainsi qu’Eiffel, tout simplement parfaits. L’ambiance était au top, la musique excellentissime.

Eiffel aux Soirs d’été

Le festival s’est clôturé comme d’habitude avec un bal populaire animé par le groupe Dial Show. Aucun commentaire sur cette soirée puisque je n’y ai pas assisté.

Hormis la photo prise depuis le public, le crédit revient à différents photographes accrédités. Pour plus de vidéos prises depuis le public, rendez-vous sur la page dédiée de OuïFM : http://www.ouifm.fr/festival-soirs-dete-merci-vous

N’hésitez pas à partager vos liens photographies, vidéos et vos avis sur ce festival si vous aussi y êtes allés!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s