Discothèque rock: le Bus Palladium

Publié: 22 octobre 2012 dans Bons plans, Légendes
Tags:, , , , , ,

Le Bus Palladium est une discothèque parisienne de légende. C’est surtout l’une des rares discothèques où un rockeur peut danser sans se forcer.

La légende du Bus commence en septembre 1965 à Pigalle. Salvador Dali et les Beatles participent au succès de la boîte de nuit.

James Arch, son fondateur, met d’abord en place un système de bus qui doit permettre aux jeunes de banlieue de sortir dans Paris. Puis il crée sa propre boîte. Objectif: un lieu accessible à tous, sans « dress code », où les jeunes pourront danser en live. Les grands se succèdent: Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Mick Jagger!

La cérémonie des Bus d’Acier devient une référence en matière de récompenses et découvertes musicales. Parmi les lauréats, Alain Bashung, les Béruriers Noirs, Noir Désir ou la Mano Negra. Des futurs classiques du rock français.

2009 c’est l’année fantastique pour le Bus.

Un film – « Bus Palladium » de Christopher Thompson – rend hommage à la discothèque.

Ouï Love le Bus, émission sur la seule radio rock de France (Ouï FM) recrée l’ambiance des grandes années du Bus Palladium pendant trois heures. Nicolas Lespaule, ancien DJ de la rue Fontaine, anime l’émission.

C’est la renaissance. La boîte revient sur le devant de la scène. Des grands noms de la scène internationale (Noel Gallagher en septembre dernier) et des jeunes groupes jouent en live. A partir de minuit, le DJ remixe des titres de légende et des nouveaux titres. Le  » Ullmann Kararocké » qui propose au public de chanter des chansons de légende accompagné par un groupe pro!

Au premier niveau du Bus, une salle ouverte 5 jours sur 7. Au menu: rock des années 80 à aujourd’hui en passant par une bonne électro. En haut: une salle plus tranquille.

Salle principale Bus Palladium

Vue de la salle « vintage » du Bus Palladium depuis la scène

Infos pratiques

Bus Palladium, 6 rue Pierre Fontaine, 75009 Paris. 01.45.26.80.35.
www.lebuspalladium.com

Publicités
commentaires
  1. dailymeg dit :

    Bonne idée de blog! Le titre est accrocheur 😉 La discothèque a l’air sympa. Je suis étonnée de voir que Dali y a laissé trainé sa moustache 🙂 Si tu veux aborder le tatouage comme autre symbole du rock, il y a un lieu original à Paris qui s’appelle le Horror Picture Tea. Un salon de thé/tatoueur qui a ouvert en 2010. Je ne l’ai pas testé (pour le sucre et non l’aiguille ahah) et ne suis pas à fond dans le rock mais ça serait cool de voir ce que ça donne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s